Concours International 2007 / 2008

Reconsidérer le lotissement, comme ensemble urbain à mesure humaine
Consulter les 136 esquisses rendues

Consulter le tableau des résultats

Accès rapide : prix - mentions spéciales - mentions - autres sélectionnés

(cliquer sur les images pour consulter les esquisses en pdf)
PRIX INTERNATIONAL

Environnement en partage
Sur un plateau de 3 ha au Nord ouest de Rome occupé par des sans abris et lieu de décharge sauvage, l'équipe imagine un lotissement autogéré d'habitat modulaire évolutif qui accueille les mal-logés et les étudiants de la faculté toute proche.

Enseignant
Marcello Pazzaglini

Etudiants
Alessandro Delli Ponti
Marco Teofili
Davide Curatola Soprana


Prima Facoltà di Architettura Ludovico Quaroni La Sapienza Roma, Italie

MENTION QUALITE ARCHITECTURALE

Construire une centralité pour un quartier isolé
Ce projet se situe le long de la vallée du Mzab en Algérie, site inscrit au patrimoine mondiale de l’humanité. Afin d’éviter la saturation de la vallé, il est proposé de densifier et de structurer une implantation récente sans cohérence. Le projet réinterprète les typologies locales. L’autoconstruction est favorisée et des équipements d’accompagnement sont créés (marché, mosquée).

Enseignante
Karine Dupré

Etudiants
Gautier Taquard
Guerram Mohamed Bilal
Christophe Eber


INSA Strasbourg, France

MENTION QUALITE DE LA VIE SOCIALE

Le centre sans son centre
Ce projet de lotissement vise une ré-urbanisation du coeur historique de Bienta (Toscane) détruit pour cause d'insalubrité. Ce projet concilie histoire du lieu, nécessité touristiqu et mode de vie moderne tout en proposant une architecture contemporaine.

Enseignant
Andrea Volpe

Etudiants
Dania Marzo
Daniel Screpanti
Gloria Mancini


Universita degli studi di Firenze, Italie

MENTION RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT

Le quartier Coteau Malassis. Renforcer l’identité de la colline verte
A partir d’une analyse de la morphologie et de la typologie de l’architecture de deux îlots, dans le quartier Coteau Malassis à Vitry sur Seine (près de Paris), cette équipe propose de densifier le bâti en investissant le coeur de l’îlot et en marquant les alignements sur voie. La végétation est traitée comme un ensemble, à l’échelle paysagère.

Enseignant
Jean-Claude Bichat

Etudiants
Benjamin Guislain
Romain Quesada
Sybille Muller

Institut d'Etudes Politiques de Paris, France

MENTION SPECIALE

Mutation de le lotissement industrial
Re-visitant des dépôts de marchandises textiles désormais sur dimensionnés (Prato, Toscane), cette équipe initie une réflexion sur la requalification de locaux industriels, et l'intégration des travailleurs immigrés. Travaillant sur la trame foncière, l'équilibre des usages et l'histoire du lieu, ce re-lotissement qualifie et équilibre quartier.

Enseignant
Carlo Cecchi

Etudiants
Francesca Bai
Giorgeo Restivo


Universita degli studi di Firenze, Italie

MENTION SPECIALE

Habitant avec respect
La région où est développé ceprojet (à l'Ouest de la Colombie) est très pluvieuse et pauvre. Le site, choisi est en périphérie de la ville de Quibdo ; Le projet organise des maisons à caractère sociale, reprenant des principes de l’architecture vernaculaire, en relation étroite avec la topologie du terrain.

Enseignant
Maurocio Pinilla

Etudiants
Guillermo Pinzón
David Rincón
Yesid Ortiz


Universidad de los Andes, Colombie

MENTION SPECIALE

Promenez-vous
Par un travail subtile de densification et de redécoupage du parcellaire, ce projet qualifie un morceau de ville en constituant une façade sur sur le fleuve Brda. L'aménagement de l'autre rive propose un parc accessible via un passerelle piétonne.

Enseignant
Janusz GUJSKI

Etudiants
Agnieszka Broda
Andrzej Drawc


Université Technique de Gdansk, Pologne

MENTION

Lotissement vertical dans une carrière
Sur le site d’une carrière délaissée, à Nantes, en bord de Loire, cette équipe propose la réalisation d’un lotissement vertical. Le principe consiste dans la réalisation d’une infrastructure verticale de plateaux libres sur plusieurs niveaux, adossée sur tout le front de la carrière et accueillant des maisons individuelles de formes variées.

Enseignant
Laurent Lescop

Etudiants
Alexandre Granger
Cécile Chalumeaux
Fanny Dupin de Beyssat


Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, France

MENTION

Le lotissement : entrée de ville, couture paysagère
Le développement urbain, à l’Est de la ville côtière de Mahdia (Tunisie) est contraint par un front de carrières. Dans cette zone, l’équipe propose d’implanter sur un terrain mal utilisé, un lotissement de maisons pour des pécheurs, en reprenant une forme traditionnelle d’organisation spatiale.

Enseignante
Karine Dupré

Etudiants
Amir Ed douzi
Jennifer Casagrande


INSA Strasbourg

MENTION

Lot-art maraicher
Sur les coteaux de Vitry (banlieue de Paris) un vaste îlot dont le centre est occupé par des jardins et des vergers est aménagé sous la forme d’un lotissement. Une voie est tracée au centre qui aboutit à une place où sont concentrés des services et des commerces. Le bâti est aligné le long de la voie nouvelle, et vient combler des vides en périphérie ouest de l’îlot; des potagers collectifs sont créés.

Enseignante
Varinia Taboada

Etudiants
Alvin Hurry
Magdalena Dziecielska


Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et du Paris La Villette, France

MENTION

L’eau comme source de la vie
Le site sur lequel travaille cette équipe est au sud des remparts historiques de Gdansk, au bord de la Motlawa. Le projet redessine les espaces publics et définit des fronts bâtis continus, en lotissant les terrains interstitiels, en particulier le long d’un canal qui est créé entre les deux plans d’eau.

Enseignant
Roman Ruczynski

Etudiants
Klaudia Witczak
Ewelina Walkusz


Université Technique de Gdansk, Pologne

MENTION

Site et son
Cette proposition d’aménagement à St Jacques de la Lande (près de Rennes) prend la forme d’un lotissement en périphérie du terrain, constitué de lanières minces et permettant de réaliser 200 logements sur pilotis. Le centre du terrain est réservé pour des usages collectifs : jardins, équipement culturel. Des circulation douces traversent le terrain. Des parkings concentrent les voitures en bordure.

Enseignante
Laurence Mayeur

Etudiants
Simon Jezequel
Timothée Lequai
Damien Chicard


Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Rennes, France

MENTION

Les dames vertes
Dans le quartier des Dames Blanches (commune de Woluwé St Pierre, dans la région de Bruxelles- Capitale) ce projet propose de « faire rentrer la forêt dans la ville en assurant une transition douce avec l’urbain» le parcellaire étroit offre un front aligné sur les voies et des « salons urbains » à l’arrière.

Enseignant
Jean-Luc Quoistiaux

Etudiants
Julie Lambillon
Julie Alvarez
Céline Chéron


Faculté des Sciences Appliquées, Belgique

MENTION

Un lotissement pérenne et évolutif
Sur la base d’une réflexion générale sur le thème du lotissement, cette équipe propose un principe d’aménagement de l’espace et une réglementation permettant l’évolutivité et la densification du bâti. L’opération se situe à Cenon, dans la banlieue Est de Bordeaux.

Enseignant
Patrick Leitner

Etudiants
Ghazal Banan
Fanny Gerbeaud
Lucie Martin


École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux, France

MENTION
Vert la ville
Ce projet veut dans un même temps, combler la discontinuité urbaine dans ce quartier de Woluwé près de Bruxelles et répondre au manque de logements sociaux. Les maisons individuelles, sur parcelles étroites, sont organisées sur un axe nord sud et avec une volonté de mixer les populations.
Enseignant
Jean-Luc Quoistiaux

Etudiants
Kristel Mazy
Camille Baar
Maxime Jamar
Raphaël Magin


Faculté des Sciences Appliquées, Belgique

Chaque pays est confronté à la difficulté de créer un cadre de vie où la dignité des personnes doit être respectée.
Le phénomène de mondialisation diffuse un standard identique pour tous par la production de secteurs d'immeubles-tours ou de constructions individuelles à caractère répétitif sans véritable souci de la diversité des pratiques sociales, de la culture architecturale locale et du respect de I'environnement.
Par ailleurs, des formes d'urbanisation spontanées sont observées : mobil-home, terrains de caravanes à usage sédentaire ou encore favelas et bidonvilles, sans oublier les populations sans abri et sans domicile auxquelles il convient de donner en urgence un cadre de vie digne.
L’urbaniste Robert Auzelle dans ses ouvrages : « Clefs pour I'urbanisme » (1971) et « A la mesure des hommes » (1983) montre qu'au delà du logement c'est Ie cadre de vie qui est I'enjeu de la qualité de notre vie urbaine. Un cadre de vie respectueux des principes écologiques conciliant par exemple, la densification de petits centres urbains et ruraux avec l'habitat, les services, Ies activités économiques, commerciales et de loisirs.
Pour promouvoir la qualité du cadre de vie, l'association pour l'Art urbain, dite Séminaire Robert Auzelle, invite chaque année des équipes pluridisciplinaires d'étudiants et d'enseignants du monde entier, relevant des disciplines du cadre de vie, à réfléchir autour des thèmes qu'il propose pour illustrer la définition de l'Art urbain.

Le thème choisi pour 2007-2008 est :
« Reconsidérer le lotissement comme ensemble urbain à mesure humaine »
Dans chaque pays, les équipes procéderont en liaison étroite avec les municipalités concernées, à une analyse de l'état existant du site sur lequel sera établi un programme de lotissement.
Plusieurs situations sont envisageables, en agglomération ou en extension de celle-ci; elles se situent sur un terrain libre de construction ou à restructurer compris entre 1 à 10 Ha.
Le programme de lotissement proposé, sera soit à vocation d'habitation, soit à vocations spécialisées ou mixtes (artisanat, industrie, bureaux, commerces et logements). Chaque lotissement doit disposer à proximité de services, d'équipements nécessaires à la vie quotidienne des habitants et des usagers, et être relié à un centre administratif, culturel, par des transports en commun.
Les formes urbaines et les densités proposées seront les conséquences du choix d'une programmation. L'équipe, encadrée par un enseignant co-responsable avec deux ou trois étudiants devra , clairement indiquer comment sont pris en compte dans le lotissement proposé, la qualité architecturale, la qualité de la vie sociale et le respect de l'environnement. Ces critères d'évaluation seront ceux du jury Internet constitué par les enseignants ayant participé au concours international; auparavant un comité de professionnels et d'experts aura sélectionné les projets exemplaires les plus respectueux du règlement (ci-après) à soumettre au jugement du jury Internet. Les textes figurant sur les projets seront en langue française.

Bibliographie recommandée :
L'ouvrage: « Référentiel sur la qualité du cadre de vie » pourra servir de guide pour justifier les orientations proposées et les fiches du « Vocabulaire illustré de l'Art urbain » serviront de références pour les modes de représentation graphique des projets et le tracé de la composition du lotissement.
Ces informations pédagogiques sont consultables sur www.arturbain.fr

Affiche
Télécharger au format pdf
          
Règlement
pour avoir toutes les informations
      
Fiche d'inscription
Télécharger au format Microsoft Word

Aide à la Communication : fiches du Vocabulaire Illustré,
versions imprimables gratuitement

Le Lotissement