Prix National arturbain.fr 2001


Les présentateurs : Robert-Max ANTONI, Dominique JOURDAIN, Oliver PIRON, Georges VAUZEILLES

Le jury constitué par les dix professionnels lauréats a retenu pour le Prix de l'Action d'Art Urbain 2001 " la démarche OPAH " à la Croix Rousse à Lyon (69), présentée par l'ANAH. L'ampleur de cette action déjà reconnue puisque classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l'UNESCO n'est pas une surprise.



PRIX DE L'ACTION D'ART URBAIN



2èmes ex-aequo

" l'Axe Majeur de Cergy-Pontoise " par l'Etablissement Public de la Ville Nouvelle de Cergy Pontoise (95), action mondialement connue, qui a obtenu par ailleurs la mention "qualité architecturale "



MENTION
QUALITÉ
ARCHITECTURALE
" La mixité en cœur de village " présentée par la S.A. HLM d'Eure & Loir à Saint-Lubin des Joncherets (28). Ce quartier d'habitation est tout à fait exemplaire d'une action réussie de mixité sociale, puisqu'elle fait cohabiter des familles, des jeunes, des personnes âgées que ce soit en accession ou en location, dans l'ancien comme dans le neuf, avec une façon originale d'intégrer des équipements publics de quartier aux formes urbaines locales. Un traitement des espaces publics où le piéton peut se promener sans être gêné par les véhicules à travers closes, cours urbaines et galeries au bord de l'eau a été particulièrement apprécié.
 

 



4èmes ex-aequo

" l'autoroute réhabilite le village " présentée par la Société d'Economie Mixte ESCOTA à Ventavon (05) qui a su avantageusement transformer une contrainte forte d'intérêt général créée par le passage d'une autoroute, en un avantage pour le village de Valenty autrefois traversé de part en part par la route nationale 7. La sinuosité du tracé de la nouvelle nationale, le mur anti-bruit paysager, la création d'une placette et d'un mail planté de tilleuls incitent le conducteur à ralentir lors de la traversée du village et procurent une meilleure qualité de vie aux habitants.
" les Villas Louisianes " à Evry (91),présenté par le promoteur-constructeur privé DCF, a obtenu par ailleurs la mention "qualité de la vie sociale", cette action valorise une série d'espaces communautaires (jardin-close, cour de service, venelle) favorisant la convivialité.


MENTION
QUALITÉ
DE LA VIE SOCIALE
" un habitat à échelle humaine " de Carrières (78) du bureau d'études privé SETIF, dont les deux présentateurs reçoivent, en outre, la " Meilleure Communication ", attribuée par le public, récompensant l'action menée par l'ancien maire associé à l'urbaniste privé qui ont conduit la réflexion et le développement d'un quartier de la commune avec des opérateurs privés et sociaux, pendant une quinzaine d'années, en surmontant des contraintes environnementales difficiles.


PRIX DE LA MEILLEURE COMMUNICATION

7ème

Très remarquée aussi, l'action ponctuelle
" Mixité et réhabilitation " menée par le PACT-ARIM CDAHR. Cet organisme a réussi à faciliter la réhabilitation d'un immeuble de haute qualité patrimoniale dans le secteur sauvegardé de la ville de Bayonne (64), pour permettre à des familles à faibles ressources de bénéficier d'un loyer très modéré dans des conditions d'habitabilité exceptionnelles, illustrant les méthodes des PACT-ARIM et la finalité de l'art urbain.

Avec la " Halte pour péniches en liaison avec le bourg ", le CAUE de Seine et Marne obtient avec Saint-Mammès (77) la mention "respect de l'environnement" en conciliant les activités fluviales avec le tourisme et la réhabilitation des cours d'eau au confluent de la Seine et du Loing.

MENTION
RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT
Enfin, le Séminaire Robert Auzelle adresse ses félicitations au Syndicat des Aménageurs (SNAL) qui a procédé à une sélection parmi ses membres pour présenter deux opérations d'aménagement exemplaires ayant utilisé la procédure du lotissement (cf. Vocabulaire Illustré de l'Art Urbain),
 
"un lotissement en site protégé", présentée par la Société LOTICIS, ménage des perspectives et fenêtres urbaines ainsi qu'un lien avec les équipements et le village ancien de Montfort-l'Amaury (78),
"un quartier nouveau reconquiert un site" présentée par la Société TEPAC à Limay (78) qui sur le territoire d'une ancienne cimenterie, dont les décharges ont servi à construire la déviation routière voisine, a réhabilité par cette action de transformation une friche industrielle en un quartier de ville animé.

conclusion

Cette manifestation montre pour les dix actions lauréates, la diversité géographique (plus de la moitié de celles-ci sont en dehors de la région Ile de France), la diversité d'échelle, (d'un immeuble à un quartier d'une grande ville). Elle fait apparaître la présence d'équipes pluridisciplinaires où les architectes des Bâtiments de France et les Ingénieurs des TPE font équipe avec des professionnels privés. Enfin toutes ces actions sont respectueuses des espaces protégés où viennent réhabiliter des sites dégradés.

Les Eco-Maires se réjouissent de voir également mis en valeur le rôle joué personnellement par les maires des collectivités locales, grandes ou petites, concernés par les dix actions lauréates de 2001.

Enfin, la qualité des conditions d'accueil offerte pour l'audition publique dans l'auditorium d'ESPACE-ELEC, grâce à la participation d'EDF, a contribué à la réussite de cette manifestation.

Enfin, les fiches des actions lauréates sont toutes présentes sur le site internet www.arturbain.fr et consultables par tous, ce qui permet aussi au Séminaire Robert Auzelle et aux Eco Maires de leur rendre hommage.


Le Président des Eco-Maires,    
Dominique JOURDAIN    
Le Président du Séminaire Robert Auzelle,
Robert-Max ANTONI