Prix National arturbain.fr 2002

PRIX ARTURBAIN.FR 2002 :
SEMARI "Sous les arches",
Issy-les-Moulineaux (92)

"MENTION QUALITE DE LA VIE SOCIALE",
"MEILLEURE COMMUNICATION",
PACT-ARIM Hauts de Seine,
"Un quartier embelli et réanimé",
Montrouge (92)

"MENTION QUALITE
ARCHITECTURALE"
:
Agence d'Urbanisme de Bordeaux,
"Les plans d'embellissement",
Bordeaux (33)

"MENTION RESPECT DE L'ENVIRONNEMENT"
Parc National de Port-Cros
"Un espace d'accueil de gestion patrimoniale",
Porquerolles (83)

NOMINE :
Compagnie des Transports Strasbourgeois,
"Une ligne de Tram artistique",
Strasbourg (67)
NOMINE :
OPIEVOY - OPAC,
"Un grand ensemble recomposé" ,
Saint-Ouen l'Aumone (95)
NOMINE :
Rocamadour et E.D.F.,
"Pierres et lumière", Rocamadour (46)
NOMINE :
Bouray-sur-Juine et CAUE 91,
"Une place reconquis ", Bouray-sur-Juine (91)
Le Séminaire Robert Auzelle se consacre depuis plus de 15 ans à la promotion d'actions pédagogiques en faveur de l'Art Urbain défini comme "l'ensemble des démarches pluridisciplinaires conduisant à créer ou à transformer des ensembles urbains avec un souci d'évaluation de la qualité architecturale, de la vie sociale et du respect de l'environnement."

Georges MERCADAL,
vice-président du Conseil Général des Ponts et Chaussées

Robert-Max ANTONI, président du Séminaire Robert Auzelle


Claire-Lise CAMPION,
Sénatrice-maire de Bourray-sur-Juine

Annick LEYMARIE, Maire de Rocamadour

Jean-Loup METTON,
Conseiller régional, maire de Montrouge

Le public (les 8 nominés au 1er rang)

La tribune

Christianne HARLES-LEVASSEUR, vice-présidente du Séminaire Robert-Auzelle a animé la soirée.

PRIX ARTURBAIN 2002

Placé sous la présidence de Georges MERCADAL

Robert-Max ANTONI indique en ouverture "les trois enjeux du prix arturbain.fr" :
... "Je rappelle pour nos invités que le prix arturbain.fr a pour objet de promouvoir l'art urbain en illustrant la définition de cette notion au sens du Séminaire Robert Auzelle...
... Porter remède à la violence paysagère, sociale et sur notre environnement, voilà le premier enjeu de ce prix... Ce prix fait connaître de " belles actions " qui distinguent les valeurs d'urbanité de notre société dans les relations que chacun doit entretenir respectueusement avec les personnes et la Nature...

...Reconnaître les professionnels du cadre de vie dans leurs rôles respectifs au sein d'équipes pluridisciplinaires est le deuxième enjeu. Les professionnels du cadre de vie sont à un autre degré plus responsables que les autres ; ils sont solidairement coresponsables du résultat final de leurs actes et ont le devoir de partager une éthique du cadre de vie. Au même titre que ceux qui enseignent, que ceux qui soignent, que ceux qui protègent, les professionnels du cadre de vie ont leur éthique liée à l'éthique des Droits de l'Homme de la Déclaration universelle de 1948...

... Le troisième enjeu concerne le devoir de mémoire, lequel oblige de tirer un enseignement du passé pour construire notre avenir...
...Les fiches des actions nominées indiquent en quoi il y a qualité architecturale, en quoi il y a qualité de la vie sociale et respect de l'environnement. Ce langage associe une image mosaïque à un texte, doit être lisible pour tout citoyen. Il fournit un des moyens du débat démocratique sur les transformations de notre cadre de vie. Ce débat préside à toute " organisation consciente de l'espace ", comme a pu l'écrire Robert Auzelle...
... Suite à l'appel de candidatures, huit actions nominées ont été retenues par le Conseil d'Administration. Un éventail d'organismes maîtres d'ouvrage a proposé une diversité de thèmes et d' actions à des échelles territoriales différentes...

... Le jury c'est vous. Vous les nominés qui désignerez le lauréat et les mentions sur les trois critères d'évaluation...
... Le jury c'est vous les participants de la salle qui élirez la " meilleure communication ". Chacun pourra voter s'il le souhaite..."  


R.-M. ANTONI, le 3/12/2002