Prix National arturbain.fr 2003

Le jardin pour la Paix, Bitche (57)

PRIX
ARTURBAIN.FR
2003

Un coeur de village, Donnery (45)
MENTION
QUALITE
ARCHITECTURALE
La place de la République, Arcueil (94)
MENTION
QUALITE DE LA
VIE SOCIALE
et MEILLEURE COMMUNICATION
Parc résidentiel la Vinalière, Cellier (44)
MENTION
RESPECT DE
L'ENVIRONNEMENT
La passerelle du moulin sur la Marne, Chelles (77)
NOMINE
Le quartier des Etats-Unis et ses murs peints, Lyon (69)
NOMINE
Un grand projet de ville, Vandoeuvre les Nancy (54)
NOMINE
La villa Fragonard, un nouveau quartier de ville, Maisons-Alfort (94)
NOMINE

Analyse des votes du jury et du public, enseignement

Les actions nominées ont attiré notre attention sur deux points :

1/ Les professionnels du cadre de vie doivent renforcer leur vigilance, dans une société qui s'organise mondialement pour que domine la logique des réseaux, que ce soit en matière de transports, d'énergie, de services et de commerces.

Les actions nominées illustrent la volonté de voir prédominer le souci de la qualité de l'espace urbain, de créer des conditions de vie agréables, et de rendre chacun respectueux de l'environnement.

2/ Il faut développer un urbanisme de sensibilité et d'écoute, dans un monde où le spectacle de la violence paysagère voisine avec des abus de position dominante choquants pour notre cadre de vie et, où se développe paradoxalement un urbanisme réglementaire de plus en plus complexe….

Les actions nominées dépassent le simple respect des normes et des règles pour faire prévaloir des valeurs d'équilibre, de justice et de paix.

En conclusion, le Prix arturbain.fr 2003 révèle le souci des élus, des professionnels et du public du Séminaire Robert Auzelle de trouver dans les actions urbaines les plus modestes, une présence de la nature et l'existence d'un lien social tous deux facteurs de paix dans l'espace public, avant toute autre considération.

Allocution d'ouverture du Prix arturbain.fr 2003 Par le Président Robert-Max ANTONI

Le Prix arturbain.fr, manifeste sa différence avec d'autres manifestations de ce genre en réunissant des étudiants, des enseignants, des professionnels du cadre de vie et des élus; il s'inscrit, et c'est son originalité, dans le cadre du devoir d'information et de formation auquel s'oblige tout professionnel pour promouvoir l'art urbain auprès de ses concitoyens.

C'est la recherche d'une meilleure communication pour faciliter le débat démocratique sur la qualité de notre cadre de vie, qui guide le Séminaire Robert Auzelle. A cet effet, le Prix arturbain.fr est l'occasion de procéder :

- à la mise au point d'une fiche d'analyse d'une action selon trois critères, associant textes et images de façon concise,

- à l'usage d'un langage oral et visuel court et simple, facilitant la communication, - à l'identification des personnes coresponsables de la maîtrise d'ouvrage et de la maîtrise d'œuvre d'une action,

- à la diffusion de connaissances sur notre site internet, qui devient au fil du temps notre mémoire.

Les actions nominées qui vous sont présentées répondent à une interrogation du Séminaire autour des questions suivantes.

- Comment une ville peut mener à bien sur plusieurs années un grand projet de rénovation urbaine donnant une image nouvelle de la cité et apportant une réponse sociale et économique ?

- Comment un promoteur et un aménageur privés faisant équipe avec un maire peuvent rénover un quartier et reconstituer un patrimoine, ou procéder à une extension en liaison avec un bourg ?

- Comment est déclinée la nature en ville, par un parc ou un jardin, une des valeurs fondamentales de l'art urbain ?

- Comment reconquérir l'espace public, pour le bonheur du piéton, en centre ville de banlieue ou dans une petite ville ?

- Comment la mise en lumière devient une action de qualité architecturale contribuant à la sécurité nocturne dans toutes les actions nominées ?

- Comment un ouvrage d'art dépasse son simple rôle fonctionnel, et favorise le lien social dans une agglomération intercommunale.

- Comment les artistes, par les murs peints, donnent de la dignité dans un grand ensemble, rénové et respecté par ses habitants…

Il n'y a pas de petite opération parmi les actions nominées, mais le Séminaire les a choisies parce qu'il y a une volonté identique de contribuer au bien commun. J'apporte pour ma part une égale estime à chacune des huit actions nominées ; et le travail d'établissement des fiches avec les responsables pour évaluer la qualité architecturale, la qualité de la vie sociale et le respect de l'environnement, est destiné, malgré la difficulté de l'exercice, à vous faire aimer l'art urbain.