SRA - Rencontres Professionnelles 2017

Pour un réseau d'espaces publics accessibles à tous
Le thème 2017 s'intitule « Pour un réseau d'espaces publics accessibles à tous » (cf. la fiche qui détaille le thème).
Dans chaque commune, les espaces publics abondent : places, rues, jardins, terrains de sports, aires de jeux, espaces de liaisons, cours d'eau... Si certains de ces espaces sont mis en valeur et beaucoup fréquentés, il en est parfois d'autres peu aménagés, mal entretenus, inaccessibles, à l'abandon, mal reliés entre eux ou ignorés du public.
On voit bien l'intérêt pour la population de disposer à proximité de son domicile d'un réseau d'espaces publics bien aménagés et facilement accessibles. C'est donc un devoir pour un maire et son entourage de réfléchir à cette question et de bâtir un programme permettant d'y répondre pour la satisfaction du plus grand nombre.

Cette question interpelle également tous les professionnels de l'aménagement : aménageurs, urbanistes, architectes, paysagistes, ingénieurs, géomètres, concepteurs lumière, concepteurs de mobilier urbain... ainsi que toutes les institutions publiques intervenant dans ce champ, ministères en charge de l'aménagement, de l'environnement, de l'architecture, déléguée à l'accessibilité, CEREMA...

Neuf professionnels ont répondu à ces questions, voici leur intervention filmée :



Réagissez aux interventions des professionnels !

Votre nom et/ ou prénom (facultatif) :

Indiquez votre profession (facultatif) :


Votre texte :



IMPORTANT : n'oubliez pas de cocher la case ci-dessous :


Date : 16/06/2017 à 08:51:48
Nom : GERARD Michel
Profession : ingénieur et urbaniste
Destinataire(s) : - tous
Commentaire : Je me réjouis de votre insistance sur l'espace public, bien dans la ligne de Robert Auzelle. L'urbanisme c'est l'espace public avant tout !
Or l'espace public est continuellement abîmé par les interventions des opérateurs de réseaux....souvent moins d'un an après des efforts considérables d'amélioration. Les maires sont en position de faiblesse car "l'économie et l'emploi l'exigent".
J'aimerais que ce sujet soit en France abordé sérieusement, comme en Chine, où le CCPC a décidé que dans les 36 plus grandes villes du pays il ne serait plus possible de réaliser quoi que ce soit au-dessus du sol sans avoir préparé l'au-dessous avec des galeries multiréseaux (utility corridors.
Je vous vois comme un des lieux d'influence possible pour arriver à refaire dans notre pays ce que Haussmann et Belgrand ont réussi à Paris il y a un siècle et demi.